Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flemme de mettre un titre [Taka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Flemme de mettre un titre [Taka]   Dim 16 Jan 2011 - 3:18

[PV]

    Un grand bol d’air frais et une délicieuse sensation d’apaisement autant physique que moral. C’était exactement ce qu’était venu chercher l’héritier des Homura en entrant dans l’établissement « Yu », cette boîte conservait des bains de sources chaudes entretenues et à la disponibilité des gens de passage. Le service était modeste, la clientèle silencieuse et respectueuse, c’était un endroit calme et reposant que la plupart des gens appréciaient généralement. Zechin en faisait irrémédiablement partie et il en profitait le souvent possible. Quand il pénétra dans l’établissement, une bouffée d’air chaud le frappa au visage, il fut surpris de la chaleur qui régnait dans la pièce. C’était inhabituel, la climatisation se chargeait toujours de dissiper cette étouffante chaleur à l’origine des bains intérieurs. Zechin cligna des yeux pour essuyer la minuscule particule de buée qui s’était installée sur ses prunelles bleus glacées et fronça les sourcils sur un air agacé. C’était la première fois que la climatisation tombait en panne depuis qu’il s’était fidélisé à l’établissement, il espérait que cette fois là serait la dernière. Pour le bien de celui-ci et de ses employers. Comme l’habitué des lieux qu’il était, le jeune Homura prit immédiatement la direction des vestiaires en adressant qu’un léger signe de la tête à la secrétaire au passage. Elle le connaissait, le fait qu’il ne paye pas le jour même n’était pas rare, celle-ci ne fit aucune réflexion lorsqu’il s’incrusta dans la première cabine qui se présenta à lui.

    Zechin s’affaissa contre la paroi de la cabine, épuisé. Dieu que c’était blasant…Il porta une main à son visage et soupira longuement. Rien que de croiser les passants dans la rue l’avait énervé, c’était incroyable comme il ne supportait pas les gens. Ou si, mais à petite dose. A l’académie, c’était des efforts commensurables qu’il employait pour rester rien qu’un instant aimable avec ses « camarades » de classe ou même les autres…Pour tout le monde, cela paraissait peu, voir dans la normalité des choses. Pas pour Zechin, lui, voyait les choses différemment, un chien s’était fait pour avoir de la compagnie et bien pour lui, les gens s’était pareil. S’ils n’avaient pas d’intérêt à ses yeux, il les abandonnait comme s’il était rien et balayer d’une remarque bien cinglante les quelques reproches qu’on lui envoyait. Aujourd’hui, le jeune homme se sentait somnolent et fatigué. La seule chose dont il avait envie pour le moment, c’était un bon chaud. Zechin se redressa mollement et entreprit d’enlever tous les vêtements qui lui recouvraient le corps sans se presser. Il s’enroula une serviette immaculée autour de la taille avant de sortir et de s’engouffrer dans le couloir qui le mènerai à une source chaude intérieur. On était jeudi, les gens travaillaient, personne ne venait au début de l’après midi. C’était son heure. Il entra dans la pièce, elle était déserte comme il s’y attendait et pénétra lentement dans l’eau en gémissant d’aise. Dieu que c’était bon. Zechin avait l’impression de ne vivre que pour ses moments là, parfois. C’était si agréable et décontractant. Comme un rêve éveillé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Dim 16 Jan 2011 - 22:30

Après son arrivée plutôt fracassante au saint de l'académie en milieu de semaine, Takao avait décidé de se présenter en cours qu'à partir de lundi prochain. A quoi servirait-il d'aller en cour en plein milieu d'une semaine ? Pour Taka', sa ne servait à strictement rien. Il décida donc d'aller faire un tour en ville.
Le jeune homme avait entendu un groupe de jeunes femmes dirent que les sources chaudes avaient la climatisation en panne. En réfléchissant, Takao trouva l'idée d'aller se décontracter dans un bain bouillant assez jouissive. Il avait donc décider où il irait passer son jeudi après midi. Bien sur, comme le soleil avait dépasser son zénith, Taka' avait aussi calculé son coup. Un jeudi en milieu d'après midi, personne ne serai là-bas pour l'ennuyer avec leurs voix ennuyantes et leurs gestes trop brusques.
C'étant perdu plusieurs fois dans la ville, il eu l'excellente idée de demander son chemin à un vieillard. Son chemin indiqué, Takao entra donc dans l'établissement nommé « Yu ». Arrivé à l'accueil, il s'approcha de la secrétaire en lui adressant un sourire des plus fameux en lui demandant le prix qu'il devait payé. La secrétaire, aussitôt envoûtée par le charme du jeune blond, lui fit une réduction. Takao, assez fière de lui d'avoir -encore- abusé de son charme, entra en direction des vestiaires. Une fois dévêtit de ses vêtements et étant entouré d'une serviette sur son bassin, Takao poussa un soupire. Il venait juste d'arriver, qu'il en avait déjà marre du brouhaha et des élèves de cette académie. Si son père ne l'avait pas jugé sur son orientation sexuelle, Takao n'aurai pas eu besoin de retourner en France. Et encore moins dans cette académie des plus pitoyable. Il soupira une deuxième fois, et plus fortement.

Entrant dans des sources chaudes intérieures au hasard, il s'approcha du bassin. Respirant la vapeur d'eau chaude à pleins poumons, Takao se mit à tousser. Il ne supportait vraiment aucune sorte de fumée ou autre ressemblance. Mais quand il eu toussé, il vit un mouvement dans le bassin qu'il pensait complètement désert -à son grand malheur-.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Lun 17 Jan 2011 - 0:09

    Quelques minutes s’étaient lentement écoulées depuis que Zechin avait pris la peine d’entrer dans la source chaude. Une fine particule d’eau s’était déposait sur sa peau blafarde, l’humidité qui régnait dans la pièce était très importante.
    La vapeur de l’eau bouillonnante s’évaporait dans l’air comme un nuage de fumée, les petites bouches d’aérations à hauteur du plafond ne suffisaient pas à dissiper entièrement ce nuage et de ce fait, la pièce restait continuellement submergée par la buée que rejetait le bassin. On ne voyait pas grand-chose mais la visibilité était toutefois largement suffisante pour que Zechin s’aperçoive qu’il ne serait bientôt plus seul dans sa source favorite. Le jeune homme n’avait pas bougé depuis tout à l’heure, confortablement assis dans un coin isolé du bassin, il ne fit que relever la tête pour détailler avec curiosité la silhouette entreprenante à travers le nuage de vapeur. De même qu’il ne fit pas un geste pour signaler sa présence à l’inconnu qui entrait maintenant dans l’eau. Ce n’était pas comme s’il s’en préoccupait. Toutefois, ça ne l’empêchait de le fixer avec ce regard froid qui intimidait la plupart des gens. Ce mec venait de faire irruption dans sa vie et dans son intimité – Oui, parce qu’aussi prétentieux qu’il puisse l’être, L’héritier des Homura s’était autoproclamé propriétaire de ce bassin à l’instant même où il y avait posé les pieds- et il allait sûrement le regretter. Ou pas. Ca dépendait de la personne mais généralement, c’était la première option. L’étranger toussa. La voix grave qui s’exprima à travers la toux fut distinctif, Zechin comprit très vite qu’il avait à faire à un homme. Voilà qui s’annonçait amusant, le jeune homme eut un sourire en coin. Avec les hommes, c’était toujours plus drôle qu’avec les femmes, allez savoir pourquoi.

    - Généralement, on dit « bonjour » quand on arrive Mister.

    L’aération fit son boulot et la buée se dissipa suffisamment pour que les deux garçons puissent se voir. Et se détailler. Ce que Zec’ ne se privait pas pour le moins du monde. Il découvrit qu’il avait à faire un blondinet à l’allure farouche, plus grand que lui et sûrement plus baraque, d’ailleurs pas mal les pecs’ au passage et les abdos…Zechin le lorgna de la tête aux pieds. Dieu qu’il n’avait pas l’air facile mais Dieu qu’il était foutrement bien foutu ! Osef, Zec’ avait son allure toute féline et ses muscles aussi fins et souples que ceux d’un danseur, ne se comparait pas à lui. Trop différent. Il rejeta la tête en arrière et lui adressa un petit sourire plein de malice. Il n’avait toujours pas bougé de son emplacement.

    - A moins que ce soit trop demandé monsieur le blondinet.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Lun 17 Jan 2011 - 0:56

Takao fut très étonné de trouver quelqu'un dans le bassin. Lui qui pensait qu'il pourrai être enfin tranquille... C'était loupé. Et il en était bien déçu. Mais le pire de tout, ça serai que la personne qui avait osé se trouver au même endroit que le jeune Saeng fut une fille. Ça serai la crème des crèmes ! Sa journée serai totalement fichue. Qu'est-ce que les filles l'ennuient ! Elles n'arrêtent pas de jacasser sans cesse. Elles ne savent jamais s'arrêter. Alors, si en plus, elles se retrouvent seule, en compagnie d'un magnifique jeune homme : la to-ta-le ! Encore, sa serai un homme, passerait. Mais bon ! Takao ne serai pas seul ! Et cette idée le mis en froid contre l'inconscient qui se trouve assis dans le bassin.
Mais quand la buée accepta de se dissiper un peu plus, Taka' aperçut dans le bain une silhouette aux formes masculines. Il ne voyait encore pas grand chose. Il ne pouvait pas encore le distinguer un peu plus. Qui sait, cet inconscient aurai peut être la grâce de Takao si son corps ne laisserai pas à désirer.

- Généralement, on dit « bonjour » quand on arrive Mister.

Takao eut la confirmation du sexe de la personne se trouvant sur l'endroit qui aurai pu être le lieu repos du jeune blond avec une voix assez grave. Mais moins portante que la sienne. Le garçon présent ne devait avoir guère plus de 15 ans. Voir 16 peut-être. Takao ne répondit tout de même pas à la phrase du jeune inconnu. Malgré tous les efforts possible, Taka' était hérité d'avoir de la compagnie.
Mais quand la buée se faisait moins présente, notre jeune agneau pouvait enfin donner un visage et des détails au corps qui venait de lui adresser la parole.
Il n'était pas bien carré à côté de Takao. Il ne devait pas être plus grand non plus. Mais ses cheveux étaient tout à fait... original. Ils étaient d'un bleu océan... magnifique. Certaines mèches retombaient sur le visage du jeune inconnu. D'autres tombaient sur son front, et d'autres sur des yeux d'un bleu tout aussi beau que les cheveux, mais ils étaient d'une couleur glaciale. Une couleur qui pourrait couper le souffle à une personne que l'on peut très vite impressionner. Mais Taka' n'était pas une de ces personnes. Il continuait de détailler le corps du jeune adolescent -qui, lui aussi fixait Takao d'une manière qui pourrait être gênante avec ce sourire en coin-. Takao fut surprit de trouver un corps assez maigre, mais tout aussi musclé. Des pectoraux assez agréables à regarder. Tout comme des abdominaux. Les biceps, eux, n'étaient pas trop chargés. Les jambes par contre, Takao ni fit pas vraiment attention. Il était trop étonné devant se corps aux courbes si félines et gracieuses. Il en avait le souffle coupé. Mais il savait qu'il ne devait surtout pas se laisser attendrir devant cette créature.


- A moins que ce soit trop demandé monsieur le blondinet.

Takao fut aussi frappé par la voix de cristal du jeune homme. Mais quand même ! Il venait de dire un mot qu'il ne fallait pas dire "blondinet". Mon dieu qu'il avait ce surnom en horreur. Il en eu des frissons et des sueurs froides. Il n'allait pas se laisser intimidé par ce souriceau !

- Désolé. Je me pensais seul. Mais vous auriez très bien pu dire bonjour en premier, dit il d'une voix sèche.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Mar 18 Jan 2011 - 0:30

    Zechin ne l’avait pas quitté du regard depuis l’instant où l’étranger avait pénétré à l’intérieur du bassin. Il lui fut aisé de remarquer l’étrange nervosité de celui-ci qui, contrairement à Zec’, semblait tendu à souhait. Pourquoi ? Cette question émergea tout naturellement dans l’esprit du jeune homme. Sa présence, probablement. Peut être que, comme lui, ce type cherchait un endroit confortable où il pourrait profiter d’un moment en tête à tête avec lui-même. Zechin porta une main à son front et déplaça machinalement une mèche bleutée qui lui barrait les yeux, L’eau vaporeuse du bain émit un léger clapotis quand son bras retomba dans l’eau. Qu’est ce qu’il s’en contre fichait de ce que pouvait bien penser le blondinet, ce n’est pas comme si c’était son problème. Son regard hautain le lorgna avec nonchalance, il se demanda un instant si celui-ci allait faire demi tour et quittait la source chaude…Vus qu’il restait planté comme un piquet à le regarder sans rien dire, c’était probable. Mais la voix du blondinet retentit comme un fouet lorsqu’il s’exprima enfin.

    - Désolé. Je me pensais seul. Mais vous auriez très bien pu dire bonjour en premier

    Hum…Zechin sourit et inclina légèrement la tête sur le côté. Il apprécia le velours de cette voix grave néanmoins durement gâchée par un accent d’agressivité abusive. Autre chose, ce type le vouvoyait. Sincèrement, au vus de son allure arrogante et la présence agressive qu’il dégageait, Zechin ne l’aurait pas crus une seconde qu’il puisse être poli. Le blondinet cachait son jeu, il n’était sûrement pas aussi « brute » qu’il en avait l’air…Dommage. Les brutes étaient souvent accompagnés du terme « sans cervelle », Zec’ aurait pu s’amuser sans faire aucuns efforts de persuasion. Il plissa les yeux devant son interlocuteur et sourit avec arrogance.

    - C’est au dernier arrivé de faire le premier pas, Blondinet.

    Il balaya d’un revers de la main l’atmosphère pesante qui s’était s’installé entre eux et ajouta d’une voix moqueuse.

    - Tu comptes rester debout toute la journée ?

    L’expression sur son visage changea du tout au tout. Zechin tourna la tête sur le côté et laissa dériver son regard sur l’eau bouillonnante avec une certaine ennuie. Il s’était dérobé de l’attraction du beau jeune homme pour afficher un masque d’indifférence mêlé à un calme relatif. Son sourire s’éteignit avec sa mimique provocatrice, il réfléchissait. L’idée de s’amuser avec le nouveau venu lui était venu aussi naturellement qu’une abeille irait butiner une fleur, seulement…Plus il mesurait ses chances de sortir vainqueur du jeu, plus celles-ci lui semblaient…Infime. Et c’était rien de le dire. L’étranger était mieux battu que lui, sa carrure d’athlète bien que le rendant follement attirant était également un formidable atout sur le plan physique. Zechin ne faisait pas le poids. Il lui restait la pression morale mais sans le deuxième atout, c’était quasi impossible de s’imposer. Il tourna la tête à nouveau sur le blondinet et l’observa longuement. Voilà, un pari qui méritait d’être tenté.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Mer 19 Jan 2011 - 0:06

Après ses paroles, Takao eu droit à un sourire à la fois arrogant et ravageur. Dieu que son sourire était des plus éblouissant. Takao en ferai bien une bouché de cet innocent aux yeux bleus glacials et dévastateurs, et de son corps de félin. Mais à tous les coups, le jeune homme assis dans le bassin avec flemmardise serait hétérosexuel. Après quelques réflexions, Taka' s'affirma à lui même, que, même un hétéro prendrait son pied avec lui. C'était tout simplement o-bli-gé. Takao avait toujours eu se don. Mais revenons à des idées plus claires. Takao voulait ajouter cet enfant à son tableau de chasse. Et pour cela, il devra faire preuve de dureté et de gentillesse à la fois s'il voulait faire connaissance avec l'adolescent ténébreux.
Après des secondes qui parurent aussi longues que des heures, l'inconnu brisa le silence.


- C’est au dernier arrivé de faire le premier pas, Blondinet.

Mais c'est qu'en plus, il le cherchait à l'appeler "blondinet" ! Les poils qui garnissaient ses avant-bras se mirent au garde-à-vous à l'entente de son surnom maudit. S'il continuerai de le nommer ainsi, belle gueule ou pas, il lui réglerai son compte. Quitte à être violent !

- Hm, fut le seul son que Taka' lui répondit.

Le garçon qui était face à Takao ne se prenait vraiment pas pour un sous-être ! Il pensait peut-être qu'il pourrait dominer Takao. Cette idée déclencha un rire étouffé à notre agneau. Il pourrait toujours courir !

- Tu comptes rester debout toute la journée ?

Takao se mit à réfléchir. S'il serai tombé avec une fille ou un autre garçon, il serai parti dans un autre bassin. Il avait vraiment besoin de décompresser seul. En tête à tête avec lui même. Avec son égaux. Mais le jeune inconnu l'intriguait beaucoup trop pour le laisser filer. Et qui sait, il n'était peut être pas de l'académie. Il n'aurait peut être plus aucune chances de le revoir. Cette pensée le désola. Lui qui avait enfin trouvé une personne intéressante (après Mayanna. Mais elle, s'était différent. C'était une femme et non un homme) dans cette ville toute aussi ennuyante que son académie. Il n'allait certainement pas le laisser partir ! Même s'il avait 3 chances sur 4 d'être tombé soit sur un jeune homme aussi ennuyeux que la ville, soit sur un hétéro complètement homophobe, soit sur un débile mental qui chercher la noise à Takao, ou, un pauvre inconscient qui s'était retrouvé là dans la même intention que Taka' et d'être tranquille et seul. Mais qui c'est, il pourrait aussi être aussi gay que Taka' et aussi en recherche d'amusement ici. Qui sait... ?

- Non. Et je compte bien la passer ici. Dans ce bassin, il eut un temps d'arrêt pour réfléchir, et reprit d'une voix beaucoup plus calme et douce. Si cela ne vous dérange pas, jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Lun 24 Jan 2011 - 2:13

    A quoi pensait t-il ? Bonne et mauvaise question. Mais quitte à parier, autant prendre gros. Ce type n'avait rien d'un imbécile et Zechin avait le coup d'oeil pour les repérer. Il savait qu'il ne se trompait pas...Et dans quel pétrin il s'engageait. L'Homura aurait pu décrire l'inconnu rien quand l'espace de ses quelques minutes passées avec lui, ses réactions à des paroles préméditées le lançaient sur une piste qui se voyait confirmé par la lueur étincelante du regard doré de ce cher étranger. D'ailleurs, quel regard époustouflant...C'était rare et d'autant plus appréciable. Mais ce n'était pas le charme ravageur de ses yeux qui empêchait Zechin de dévier le regard. Nervosité, dédaigneux, malicieux, joyeux ? Il n'arrivait pas à clairement identifier ce dernier trait, ce type changeait continuellement d'expression. Le plus jeune s'avança légèrement dans le bassin, se dérobant de son bord pour se laisser choir dans l'eau bouillonnante, jusqu'à la naissance de la nuque. La chaleur bienfaitrice lui tira un soupire de bien être. Son regard glacial visa à nouveau l'étranger et il le fixa. Quoi faire ? Plus Zechin réfléchissait, moins il avait l'impression d'arriver sur quelque chose de concret.

    - Non. Et je compte bien la passer ici. Dans ce bassin.

    Zechin haussa un sourcil inquisiteur. C'était quoi cette précision à la con ? Comment devait t-il le prendre ? Un temps d'arrêt. Mister était toujours debout dans le bassin malgré ses dires. Zec' fronça les sourcils, soudain très sérieux et réfléchit un instant.

    - Si cela ne vous dérange pas, jeune homme.

    Il ne répondit pas immédiatement, ce ton calme et soudain doucereux l'agacèrent, c'était dénoté. Pourquoi ? Va savoir. Et puis, pendant l'espace d'une seconde, ses yeux s'écarquillèrent comme si le blond venait de lui dire la pire connerie qui puisse exister. Un truc avait fait tilte dans sa tête et ça n'avait rien à voir avec ces dernières paroles. Sans blague ! C'était donc ça ?...Zechin plissa les yeux, soudain malicieux, et lorgna l'étranger de son air hautain et arrogant. S'il pensait bien, ce beau goss baraqué ne tentait pas de rester dans ce bassin par pur hasard. Le fait qu'il y soit également avait du l'aider à prendre cette décision...Justement. Dieu ! Ils était peut être sur la même longueur d'onde. Zechin sourit narquoisement, son regard perçant rivé sur celui, d'or liquide, de son vis-à-vis.

    - Comment tu t'appelles ?

    Il ne le vouvoyait pas. Zechin ne répondit pas à sa politesse, il s'en foutait. Plus important, le nom de cette personne. Ce blondinet l'intriguait, voilà longtemps qu'il n'avait pas croisé quelqu'un de son envergure. Cet adversaire semblait dangereux mais Zechin n'avait qu'une envie, c'était de s'y frotter. Il se redressa légèrement, faisant fit de chaque sentiments qui pouvaient lui traverser l'esprit et recula jusqu'au bord du bassin pour s'y appuyer à nouveau. Son sourire ne le quittait pas. Encore une fois, Zechin comptait bien s'amuser et pour faire, ce beau blondinet serait son jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Mer 26 Jan 2011 - 19:30

Takao, après plusieurs réflexions, avait jugé bien de parler d'une voix douce, mielleuse et agréable au jeune inconnu qui le faisait vibrer. Et puis, il ajouterai quelques fois des sourires les plus craquants qu'il pouvait se vanter d'offrir. C'était là la seule tactique qu'il avait réussi à improviser pour pouvoir avoir le jeune inconnu dans sa poche. Il se rappela quand il était arrivé dans le bâtiment "Yu" et, grâce à son sourire des plus charmeurs, il avait réussi à avoir une réduction auprès de la secrétaire. Cette pensée lui demanda d'étouffer un énième rire. Parfois, il s'étonnait tout seul avec sa beauté. A cette idée, il eu le réflexe de passer une main dans ses cheveux d'or pour pouvoir les dégager de ses yeux. Ils l'empêchaient de dévorer des yeux le jeune ténébreux qui lui faisait face.
Après quelques secondes, Takao remarqua que l'adolescent qui était plongé dans l'eau adressa un sourire des plus arrogants. Mais Dieu que ces sourires pouvaient ramollir le cœur du jeune Saeng.
Notre agneau ne détacha pas des yeux le bel inconnu. Quand ce dernier le coupa dans ses songes.


- Comment tu t'appelles ?

Sa voix résonna dans le bassin à moitié vide. Une voix si douce en étant si dure. C'était si rare qu'une personne ose parler comme ça à Taka'. Mais il le respectait d'autant plus qu'il ne l'avait pas non plus vouvoyé. Il en avait du cran pour parler de cette sorte à Takao Saeng.

- Takao Saeng.

C'est ce qu'il déclara d'une voix encore plus douce et agréable à entendre que tout à l'heure.

- Et vous ?

Taka' voulait s'entêter à vouvoyer le jeune homme qui se présentait devant lui. Et avant de savoir la réponse de ce dernier, il entra dans l'eau. Il étouffa un gémissement de plaisir. Que c'était bon ! Takao ne devait sans doute ne rien aimer de plus que les bains aussi chauds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Jeu 27 Jan 2011 - 23:49

    Zechin cligna des yeux et son visage s’inclina légèrement sur le côté au même instant. Les commissures de ses lèvres penchèrent vers le bas et il se surprit à adresser un regard mauvais au jeune homme qui lui faisait face. C’était étrange, bien qu’il ne l’est pas remarqué tout de suite, mais il lui semblait que ce garçon aux yeux dorés dégageait une sorte de puissante aura -que ce soit du charisme ou sa beauté lancinante, peu importe- mais cette chose, quel qu’elle soit, agissait sur lui comme une « pression ». C’était exactement comme ce même effet qui forçait les loups à se soumettre à l’Alpha de la meute…Une force si brutalement imposée mais qui agissait avec une telle douceur sur lui que Zechin se sentait…Ramollis. Pire ! « Soumis ». Beurk ! Il réprima avec difficulté le violent frisson qui menaçait de le secouer de toute part malgré l’eau bouillante. Le jeune Homura grimaça et repoussa avec hardiesse cette affreuse sensation. Dieu, c’était bien la première fois qu’il se sentait si désarmé par quelqu’un.

    - Takao Saeng

    Zechin mit un temps à réagir. Plongé dans ses pensées qu’il était, le garçon aux cheveux bleus dut faire un effort pour se souvenir du nom de l’inconnu alors même que celui-ci venait de le prononcer. Prononcé d’une voix si mielleuse et doucereuse que Zec’ se sentit fondre sous le timbre si velouté du jeune Takao…Mais il se reprit di vite que cette radieuse émotion disparut de son visage en moins d’une demi-seconde. Au lieu de cela, il lui adressa un regard glacial.

    - Et vous ?

    Il s’entétait encore à le vouvoyer…Zechin soupira de lassitude. Il regarda machinalement le blond entrait dans l’eau, admira ses formes athlétiques et soupira à nouveau. Il était quasi persuadé que Takao employait ce ton volontairement doux et harmonieux pour le faire fléchir, « l’enchanter » afin qu’il tombe dans ses filets. Exactement comme les sirènes le faisaient avec les marins. Le jeune homme fronça les sourcils et se mordit la lèvre inférieure, les yeux rivés sur l’eau. Et le pire, c’est que ça fonctionnait ! Dieu qu’il se détestait. S’il ne se fiait qu’à ses hormones, ce blondinet lui aurait déjà servis de plat de résistance afin d’assouvir ses pulsions purement sexuels. Mais Takao et lui jouaient dans la même cours…Ca ne pouvait pas être si facile. Zechin ferma les yeux et les rouvrit. Il ne voyait qu’une seule solution : Prendre avant de se faire prendre. Règle de survie n°1. Quelle blague.

    - Takao Saeng…

    Il avait répété le nom de l’étranger avec un air songeur en ignorant totalement sa précédente question et maintenant il s’avançait dans le bassin afin de se rapprocher du blond. Il fallait à tout prix que ce beau goss ne découvre pas ses pensées. De ce fait, Zechin allait l’attirer sur un autre sujet.

    - Ton nom me dit quelque chose.

    A présent, il était suffisamment proche pour pouvoir tendre le bras et toucher son vis-à-vis. Ainsi, en face de Takao, Zechin tendit la main vers le visage de celui-ci et s’empara machinalement d’une de ses mèches blondes qu’il entoura autour de ses doigts fins. Ce geste déplacé ne sembla aucunement le préoccuper et il ajouta, une moue réellement intrigué peignant les beaux traits de son visage d’albâtre.

    - Ne serais-tu pas le fils disgracié qui s’est vu renié et banni de sa famille pour une raison que je jugerai personnellement absurde ?

    Issus des hautes familles richissimes, Zechin avait eut vent de cette histoire. Il connaissait les Saeng par réputation. Cette famille avait un contrat de partenariat avec la sienne, du coup, il en connaissait ses membres et le nom de Takao Saeng ne lui était donc pas inconnu. Voilà qui allait pimenter les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Sam 29 Jan 2011 - 1:02

Le jeune inconnu aux cheveux bleus qui était assis dans le bassin bouillant soupira plusieurs fois. Takao ne pouvait se retenir de dévorer son visage des yeux. Il était si… envoutant. Ses yeux d’un bleu glacial qui fixaient l’eau chaude ne laissait pas insensible le jeune Saeng. Il détaillait chaque partie de peau qui couvrait ce visage. L’adolescent se mordit la lèvre inférieur en fronçant les sourcils. Il avait l’air assez soucieux. Voir pensif. A quoi pouvait-il bien penser ? Bonne question… Et si jamais il avait découvert la manigance de notre agneau ? Si tel était le cas, ce dernier serait dans de beaux draps ! Mais après tout… Quelles chances y avait-il pour que lui et le jeune homme qui lui faisait face seraient sur la même longueur d’ondes ? Très peu. Mais Takao s’en fichait amplement ! Ce qui l’importait, c’était de pouvoir se divertir. Même si sa rencontre avec Mayanna n’avait pas été désagréable, il avait besoin de se décontracter. Mais comme ce jeune ténébreux était venu perturbé son plan, il en avait décidé autrement. Il allait s’amuser avec lui. Le jeune homme était beaucoup plus attractif, que se soit dans l’enceinte de l’académie ou en ville, que les gens qu’il avait croisé aujourd’hui.

- Takao Saeng…

Et le jeune ténébreux reparti dans ses pensées dont Takao n’arrivait pas à décrypter. Ce qui le troubla assez. Lui, qui d’habitude pouvait cerner les gens rien qu’en les regardant, ne pouvait pas exercer son don de pression mental à fond sur lui. Dieu qu’il était perturbant ! L’homme aux cheveux nuit s’approcha dangereusement de Takao dans le bassin. Taka’ en profita pour pouvoir admirer son sublime torse de félin.

- Ton nom me dit quelque chose.

Le jeune adolescent à la silhouette de chat était encore plus proche de Takao maintenant. Ce dernier le regardait avec étonnement. Qu’allait-il lui faire ? Quand il vit le bras du ténébreux se lever et se rapprochait du visage de notre agneau aux cheveux d’or. Que… Il venait de prendre une des mèches de cheveux de Taka’ qui tombait sur sa tempe pour l’enrouler autour de son index. Au contact de la peau de l’inconnu sur son visage lui déclencha subitement un frisson. C’était ignoble comment il arrivait à exercer une pression qui intimidait Taka’. Il se rendit même compte qu’il était en train de rougir ! Dieu qu’il en avait plus qu’assez de cet homme au visage d’ange. Mais il le laissa parler.

- Ne serais-tu pas le fils disgracié qui s’est vu renié et banni de sa famille pour une raison que je jugerai personnellement absurde ?

Comment pouvait-il savoir cette histoire !? Seules les personnes ayant travaillé ou travaillant en collaboration avec sa famille était au courant… Serait-il le fils d’une de ses familles ? Au pire, Taka’ s’en fichait royalement. Pour lui, ce qui comptait, s’était seulement d’être seul avec cet inconnu qui savait pour son « secret » et d’en faire son jouet.

- Si je le suis, qu’est-ce que cela peux-te faire ?

Takao venait de lui répondre sèchement. Gentiment et doucement, mais sèchement. Le jeune Saeng voulait seulement savoir son nom !
Il attrapa doucement la main de l’inconnu pour l’instant sans nom pour la replonger dans l’eau. Cela était assez gênant comme ça. Au moment de la relâcher, il la caressa et lui adressa un sourire charmeur. Il s’approcha du visage du ténébreux et lui lâcha au creux de l’oreille


- Vas-tu me dire ton prénom, jeune inconnu ?

Taka’ avait enfin décidé de le tutoyer. Il parla d’une voix plus sensuelle qu’à son habitude. S’il voulait à tout prix l’avoir pour lui tout seul, il devrait passer la barre très haute pour pouvoir dominer la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Mar 1 Fév 2011 - 0:32

    Les commissures de ses lèvres se relevèrent sur un petit sourire quasi imperceptible, Zechin savourait sa première victoire. Que ce soit le pétillement surpris de ses yeux magnifiquement dorées, le léger tremblement qui frictionna son être entier lorsque ses doigts fins frôlèrent son visage si doux ou le rougissement infiniment désirable qui colora ses pommettes à l’attrait de son geste, le jeune homme aux yeux cristallins n’en loupa rien. Il le dévorait du regard au point que cela puisse paraître impoli mais c’était bien le dernier de ses soucis. Qu’est ce qu’il s’en foutait. Non, à cet instant, bien que son visage d’albâtre ne démontrait qu’une expression suffisante et hautaine, Zechin jouissait carrément du moment. Il avait pris soin de noter jusqu’à l’infime détail du comportement physique et les réactions de Takao dans son esprit calculateur au même où il avait pris l’initiative de faire un premier pas vers lui. Et pour tout dire, Zec’ n’était pas déçu. Il venait de gagner la première manche de son jeu favori.

    Le cadet des Homura fixa Takao droit dans les yeux, sans broncher. L’envoûtement que le garçon aux cheveux de blé exerçait sur lui venait de baisser d’un cran, Zechin put imposer sa propre attraction sur le bel athlétique. S’il avait vu juste depuis le début, si son regard perçant et son expérience ne l’avaient pas trompé, Takao jouait au même jeu que lui. A l’exactitude des règles d’une partie d’échec, chacun posait ses pions pour atteindre le roi. Les pions faisant office d’atout stratégique. Le plus jeune d’entre eux venait d’avancer le premier pion, ce qui avait surpris Takao et ça, Zechin ne s’y attendait pas. Ce qui l’amena à penser que son partenaire de jeu ne semblait pas au courant de la partie en cours, il jouait à l’aveuglette en pensant que son « adversaire » ne se doutait de rien. En clair, Takao ne le voyait que comme un vulgaire jouet.

    - Si je le suis, qu’est-ce que cela peux-te faire ?

    Le ton sec de jeune Saeng ramena brutalement Zechin à la réalité et il ses yeux bleus croisèrent un instant le regard d’or de son vis-à-vis avec un air indécis. Dieu ! Perdu dans ses pensées, sur le coup, il en avait oublié ses paroles précédentes. Celles-ci lui revinrent en mémoire et le jeune homme sourit malicieusement face à la réaction qu’elles avaient provoqué chez Takao. Celui-ci n’aimait apparemment pas que l’on évoque le sujet devant lui. Zechin s’imagina qu’il devait s’en arracher les oreilles qu’une personne dont il ne connaissait rien, sache son petit secret. Ca l’amusait d’autant plus. L’Homura ne rechigna pas lorsque Takao retira calmement sa main pour l’enfouir à nouveau dans l’eau mais ce n’est pas sans réaction qu’il ressentit les longs doigts du garçon caresser le dos de sa main en même temps qu’il lui adressait l’un de ses sourire…Zechin frémit, bloquant son regard dans le sien et se lécha machinalement les lèvres.

    - Vas-tu me dire ton prénom, jeune inconnu ?

    Zechin sourit narquoisement. Ne pas dire son nom faisait aussi partis de ses jeux favoris. Il posa la paume de sa main gauche sur le torse -aux pectoraux si bien dessinés qu’il en aurait bandé sur place- de Takao et le repoussa légèrement, lui qui s’était approché, afin de le toiser d’œil à œil. Une lueur amusée fit brillait ses prunelles d’azurs et il plissa les yeux sur un regard charmeur tandis qu’il s’avança vivement vers les lèvres de son compagnon de bain. Lèvres qu’il ne frôla pas ni ne toucha pour s’être arrêté à quelques millimètres de son possesseur. Son souffle caressa la bouche de son vis-à-vis lorsqu’il parla.

    - T’es pas vraiment discret le BG…Qu’est ce que tu cherches ?

    Il avait murmuré ses mots mais sa voix prit un timbre de velours lorsque Zechin recula de quelques pas pour l’affronter de toute sa taille, bien que Takao le dominait de toute sa corpulence musculeuse.

    - Mon estime ?...

    Il s’arrêta de reculer quand il fut un peu près au milieu de bassin. La vapeur créait un nuage translucide qui le dissimulait très légèrement. Un petit sourire moqueur et un regard bourré de provocation fut adressait au blondinet tandis que Zechin ajouta avec arrogance.

    -…Ou mon cul ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   Mar 1 Fév 2011 - 1:20

Après ses paroles, Takao vu que son jouet souriait narquoisement -pour changer-. Qu'est-ce qu'il pouvait être énervant avec ses sourires qui faisaient craquer notre agneau ! Ce dernier fixait des yeux le visage de l'inconnu sans nom. Quand celui-ci pose sa main gauche sur le torse de Taka' pour le repousser un peu. Elle était si douce et si chaude... Le blondinet eut pour la deuxième fois des frissons au contact encore plus direct qu'était celui-là. Dieu que le jeunot était excitant ! Le jeune Saeng se gifla intérieurement. Il ne devait pas succomber au charme de ce félin ! Mais comme il était déjà trop tard, il ne doit pas se laisser faire. Pas tout de suite du moins. Sa rencontre inattendue s'approcha dangereusement du jeune blond. Tellement la distance était rare, Takao pouvait sauter sur les lèvres de l'adolescent ténébreux quand il voulait. Ils devaient être à 2 ou 3 centimètres l'un de l'autre. Pas plus. Ce qui perturba assez le déshérité des Saeng.

- T’es pas vraiment discret le BG…Qu’est ce que tu cherches ? 

Taka' pouvait sentir le souffle de son interlocuteur sur ses lèvres. Il se retenait fortement de ne pas lui sauter dessus. Voilà un défi des plus hauts ! Il venait juste de s'apercevoir comme la bouche du ténébreux était sensuelle. Et puis, la voix avec laquelle il s'était adressé à Takao ne l'aidait pas à se contrôler. Une voix de velours. Celle qui vous reste dans la tête toute votre vie tellement sa beauté vous a marquée.
Mais le jeune blond eut un tilt dans sa tête. Le jeune adolescent sans identité était bien sur la même longueur d'onde que notre agneau perdu. Il était tellement perturbé qu'il ne put répondre à cette question. C'est pourquoi le jeune homme qui reculait dans l'eau pour pouvoir faire face à l'étalon blond continua.


- Mon estime ?...

Malgré la fine buée qui s'étalait dans la pièce, il pouvait apercevoir le félin le regarder d'un air encore plus arrogant qu'à son habitude. Il continua ainsi.

-…Ou mon cul ?

Takao ne put s'empêcher d'ouvrir grand les yeux. Pour être direct et franc, il ne manquait pas de tact le petit ! Ce qui déclencha un rire à notre athlète. Il ne s'attendait tellement pas du tout à cette question que s'en fut nerveux. Pour se rattraper, le blond s'approcha de son interlocuteur. Il s'approcha. Encore et encore. Jusqu'à que son torse puisse toucher celui de l'homme aux allures de chat. Quelques mèches blondes tombaient sur se visage enfantin et angélique par le mouvement qu'avait effectué Takao pour pouvoir mieux percevoir à qu'il avait à faire. Il attrapa sa main dont les doigts étaient fins et malicieux. Il joua même avec ceux-ci avant de lâcher, las d'attendre.

-Non. Puis, il ajouta d'une voix beaucoup plus basse. Du moins, pas maintenant. Je veux juste savoir ton nom.

Puis, il lâcha la main pour aller lécher très vite le lobe de l'oreille du jeune ténébreux qui était si... beau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flemme de mettre un titre [Taka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flemme de mettre un titre [Taka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flemme de trouver un titre badass comme j'aime le faire alors... Bonjour. 8D
» La flemme de trouver un titre [En cour]
» Poupoupidou pou ! (Je sais pas quoi mettre comme titre >
» Je sais pas quoi mettre en titre, zut. D8
» Mettre un titre ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Sources Thermales-
Sauter vers: