Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   Dim 1 Aoû 2010 - 15:33


  • Zaina s'ennuyait. Elle s'ennuyait ferme. Enfemée dans sa chambre à ne rien faire à part regarder les oiseaux passer devant sa fenêtre. Depuis une heure, elle restait là, à regarder les minutes défiler en se disant qu'il fallait vraiment qu'elle trouve quelque chose à faire, et vite. Assise sur le rebord de son lit, elle soupira en réfléchissant. D'un bond, elle finit par se lever et marcha, pieds nus, jusqu'a sa fenêtre en espérant voir quelqu'un dehors. Malheureusement, à cette heure, personne ne traînait dans les jardins de l'académie. Décidée à occuper son après-midi, la jeune fille enfila des escarpins noirs allant parfaitement avec sa robe habituelle. Elle se saisit de sa sacoche et sortit de sa chambre, sans vraiment savoir où aller.
  • En marchant d'un pas lent dans les tristes couloirs qui lui faisent penser à un hôpital, une idée vint éclairer l'esprit de Zaina : le centre commercial. En effet, celui-ci ne se trouvait pas si loin que ça de l'Académie. A peine....quinze minutes à pieds. Faisable. De toute façon, si elle ne voulait pas mourrir d'ennui avant la fin de la journée, c'était la seule chose qu'elle pouvait faire pour se divertir, rien qu'un peu. Un léger sourire en coin sur les lèvres, Zaina dévala les escaliers menant dans le hall et sortit dans les jardins par la porte centrale. D'un pas plus rapide, certainement dù à son engouement soudain d'aller faire les boutiques, elle prit directement la direction du centre commercial.
  • Comme elle se l'était dit au paravant, quinze minutes de marche à pied lui avaient été suffisantes pour atteindre sa destination. Elle s'arêta un instant et regarda l'heure sur sa montre : 14h30. Elle aurait tout l'après-midi pour profiter des boutiques. Zaina s'avança donc et pénétra dans l'enceinte du magasin. A peine eut-elle mit les deux pieds à l'intérieur qu'un vent frais vint la rafraichir. C'est dans des moments comme celui-ci qu'elle apréciait tout particulièrement la climatisation. Elle sourit légèrement et se mit à regarder dans chaque vitrine, entra dans quelques unes et après seulement une demi-heure de shopping, elle avait dejç deux sachets dans les mains. Bien décidée à se faire plaisir aujourd'hui, elle se dit q'un rafraichissement ne serait pas refus.
  • Elle aperçut justement au loin un café. Malheureusement pour elle, celui-ci était bondé de mon et elle ne put que constater qu'il ne restait q'une seule table de libre mais que celle-ci était également convoitée par un couple de tourtereaux batifolant....quelle horreur. La jeune fille haussa un sourcil et se mit à marcher plus vite afin d'acquérir avant les deux amoureux, la table qu'elle avait vu. Dans son élan, elle percuta un jeune homme de l'épaule. Le choc entraina la chute des paquets qu'elle tenait. Zaina se retourna vers l'inconnu en froncant les sourcils :

-He ! Mais....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   Dim 1 Aoû 2010 - 19:52

    Quand on songe à la vie, on pense d'abord à soi, au passé qui nous définit et qui à fait aujourd'hui ce que nous sommes puis on songe tout doucement à notre futur, à ce qu'on deviendrait dans un an, dans 5 ans puis dans 20 ans. Quel adulte seront nous ? Quel genre de personne nous qualifierai ? Restera t'on les mêmes qu'aujourd'hui ? Au final, ça fait un sacré paquet de questions...On se rend compte alors qu'il n'y a que très peu de réponses pour nous éclairer et on commence à s'imaginer futur tel que nous l'espérons...Un monde idéalisé par nos rêves et nos espoirs. Il arrive de dériver vers d'autres sujets que notre propre vie et on songe alors au présent de nos proches, de nos amis, de nos connaissances et aux personnes qu'on envie, qu'on jalouse. On se compare à eux et ainsi on se définit un rang social. Suis-je un faible parmi les forts ? Suis-je un pilier pour les gens que je croise ? Une référence ? Il facile de penser qu'on ne vit finalement que pour les autres, afin de les dépasser ou de les égaliser. On se bat pour se faire une place dans la communauté. Les rêves ? Les espoirs ? On s'en fait des armes pour imposer nos façons de voir les choses. Les gens finissent par s'imaginer des buts à atteindre, se complaisant dans leur propre réalité. Peut t'on en déduire alors que la vie n'est qu'un combat ? Et qu'il n'a pas de fin ?

    Zechin leva mollement la tête vers le plafond d'un des quartiers du centre commercial ou il avait atterrit, ses lunettes de soleil noire dissimulait à la perfection son regard bleu glacé. Immobile sur un des bancs disponibles à l'intérieur du bâtiment, les jambes croisées et les bras étendus le long du dossier, il ressemblait à une statue de marbre avec sa peau blafarde. Seul ses cheveux d'un bleu électrique cassait un temps soit peu cette image. Zec' aurait pu rester des heures à rêvasser ainsi, se complaisant dans sa solitude agréable et reposante. Depuis qu'Akihiko, son nouveau colocataire de chambre, était apparu dans sa vie, le jeune homme n'avait plus une seconde de repos. Ce gars obnubilait son espace vital et violé son intimité sans aucun mérite. Pas que ce cher Aki' soit quelqu'un d'encombrant et d'invivable - C'était plutôt sa description d'ailleurs - mais Zechin ne pouvait s'empêcher d'imaginer divers plans pour énerver, embêter, charrier, taquiner son jeune coloc'. C'était plus fort que lui, ce type osait pénétrer sa demeure ? Même si la faute ne lui revenait pas, Le jeune Homura lui faisait payer cette intrusion par toute sorte de déclaration. C'était pour se libérer un peu de sa présence que Zechin avait pris la décision d'aller faire un tour en ville mais, emporter par la foule, il s'était retrouvé poussé dans ce centre commercial. Depuis ? Il siégeait sur un banc, s'accaparant toute la place sans aucune gène, tuant le temps en dévisageant les gens qu'il croisait à travers ses lunettes noire.

    Mais cette situation commençait à le lasser, cette attente devenait très ennuyante. Le jeune homme se remémora les lieux, cherchant une chose susceptible de tromper son ennuie. Un peu avant d'arriver ici, il se souvint avoir croiser un café non loin de là, il avait de l'argent, c'était peut être l'occasion de le dépenser. Zechin se leva avec la grâce d'un chat, agile et souple, il était mince sans être trop maigre. c'était un héritage de sa magnifique mère. Les mains dans les poches de son jean haute couture, il prit la direction du café en question, marchant tranquillement, d'un pas leste. Ce n'est qu'à l'arrivée que le fils de la famille Homura réalisa son erreur, avisant d'un oeil observateur le monde déjà présent. Il soupira. S'il avait été plus motivé, Zec' se serait installé à n'importe quelle table, se fichant ouvertement des gens qui s'y étaient installés avant lui. Une place était une place après tout, ce n'était pas comme s'il cherchait à s'immiscer dans leur vie privée. Zechin songea un instant à faire demi-tour, des cafés il y en avait partout en ville, si celui là était complet un autre lui ouvrirait ses portes. Toutefois un quelque chose non identifié vint perturber ses pensées en le percutant maladroitement suivit d'un bruit de sac-qui-tombe frénétique. Ses lunettes basculèrent vers le sol.

    -He ! Mais....

    Zechin se retourna, une jeune fille lui fit fasse. Il la dévisagea avec un masque de froideur, son regard se fit glacé mais il s'abstint de tout commentaires blessants. C'était une belle jeune fille, ses cheveux de neige contrastaient avec ses yeux foncés. Elle avait de ravissants traits et une silhouette fine et élancée. Zec' détourna le regard et ramassa ses lunettes tombées à ses pieds avant de les remettre sur son nez. Cette fille ressemblait à toutes les autres, c'était une beauté mais elle n'avait rien de particulier. Il s'en désintéressa immédiatement. Le jeune homme ne prit pas la peine de ramasser les biens de la jeune fille et la contourna, lui adressant quelques mots d'une voix neutre avant de reprendre sa route.

    - Fais attention la prochaine fois, gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   Lun 2 Aoû 2010 - 0:16


  • La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquil. Cette situation est même très rare, voire inexistante quand on y réfléchit bien. On rencontre souvent, même tout le temps, des obstacles qui nous empêchent d'atteindre notre but. Et les hommes, justement parce qu'il ne sont que des hommes, restent tétanisés devant ces obstacles au lieu de les franchir et de passer à autre chose.
  • C'est précisément ce que Zaina venait de vivre. Dans le rôle du but à atteindre nous avons la table de café. Dans celui de l'obstacle, cet inconnu qui avait l'air totalement méprisant. C'était un jeune homme assez mignon tout de même. Il était fin, sans tomber dans la maigreur, et avait l'air agile. Autour de ses lunettes noires masquant ses yeux, on pouvait discerner une peau blanche, très blanche....un teint blafard.. Etrange. Mais Zaina aimait l'étrange. Tout ce qui ne tourne pas rond, elle en fait son affaire. Là d'où elle venait, tous ses amis étaient soit fous, soit en passe de le devenir à force de cotoyer sa bande...
  • Après avoir entendu le bruit des sacs où se touvaient ses achats qui tombaient, la jeune Kaome entendit un tintement plus aigu. Elle baissa les yeux et vit des lunettes noires au sol. Celles du jeune homme. Aussitôt, son regard vint se poser sur son visage et elle put enfin apercevoir ses yeux. Et quels yeux ! Un regard bleu glacé. Emplit de mépris et de détachement. Peut être dù à trop d'attachement ? Bref, à peine les lunettes étaient tombées, qu'elles furent déjà ramassées par leur propriétaire qui les remit bien haut sur son nez.

- Fais attention la prochaine fois, gamine.

  • La jeune fille, fronçant toujours les sourcils, ramassa en vitesse ses deux paquets qu'elle reposa sur son bras gauche. Gamine ? Il avait osé l'appeler ainsi alors qu'il ne la connaissait pas. De plus, vu son allure, il ne devait pas être beaucoup plus âgée qu'elle. Elle n'allait certainement pas le laisser s'en aller comme ça, surtout pas après l'avoir nommée comme il l'avait fait. Il ne l'avait même pas aidée à ramasser ses achats, visiblement, il n'était pas du genre gentleman... Zaina resta calme et sereine malgrès les circonstances et décida de prendre les choses en main. Elle le suivit dans la foule et réussit à la rattraper. Après seulement quelques pas, elle lui fit fasse en lui barrant la route :
-Je ne m'attends surtout pas à ce que tu te mettes à genoux devant moi pour me demander pardon et tu vas certainement me faire porter le chapeau en disant que je n'avais qu'a regarder où j'allais et tu vas encore me dire "fais attention gamine" mais réfléchi un peu dérrière ton masque blanc et tu te rendras compte que si tu n'avais pas porter tes stupides lunettes noires tu m'aurais peut être évitée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   Mer 4 Aoû 2010 - 2:48

[ Désolé du retard u___u Honte à moi ]

    S'il on considère que les obstacles d'une vie sont toutes les choses ennuyeuses et gênantes qui déciment le bon vouloir du principal concerné, on remarque que le désignatif "obstacle" est un synonyme du mot "problème". Or un problème peut prendre différents aspects, il peut être d'ordre matériel, relationnel ou encore humanitaire mais dans tout les cas, il change de forme en fonction de la personne qui le considère. Un même problème peut paraître infime pour certain comme immense pour d'autre. Mais quand on y réfléchit, on remarque alors qu'il n'existe pas une centaine de manières de se débarrasser d'un obstacle, soit on le contourne soit on le fait disparaître. Au final, c'est du pareil au même.

    Zechin reprit sa route en direction de la sortie du centre commercial. L'incident avec cette fille aux cheveux blancs lui avait fait perdre le cours de ses pensées...Qu'avait t'il prévu de faire ensuite ? Bizarrement, ça lui été sortit de la tête. Le jeune homme fronça les sourcils, franchement agacé. La journée avait mal commencé et tout ses problèmes l'avaient rendu de mauvaiis humeur mais autant dire qu'après la maladresse de la gamine, il était devenu carrément maussade. Ce n'était pas dans ses habitudes de perdre ainsi son sang froid et malgré qu'il considère l'incident clos, Zechin ne pouvait s'empêcher d'en vouloir à cette stupide fille-qui-n'avait-pas-suffisamment-les-yeux-en-face des-troues-pour-regarder-où elle-marchait. Eviter une personne sur son chemin représentait une infime difficulté que même un gamin de 3 ans accomplirait sans le moindre effort. Fallait croire que c'était trop demander pour certaines personnes...Zec' avait parfaitement conscience que ses paroles étaient essentiellement dirigées par la colère et la frustration qui l'assaillaient mais, même en étant conscient de ce fait, le jeune homme ne fit rien pour se calmer. ou dédramatiser la situation. Il se complaisait dans cet état d'esprit et s'énerver contre des futilités lui permettait de se soulager de son trop plein d'émotions. C'était en quelque sorte agréable de déblatérer sur cette jeune étudiante innocente, maladroite, stupide, aveugle, idiote et...Zec' soupira profondément. Plus vite il serait sortit d'ici, mieux il se porterait.

    Il s'avérait toutefois qu'une jeune fille, bien particulière soit dit en passant, ai décidé qu'il en serait autrement. Zechin n'eut que le temps de faire quelques pas que celle ci signicia soudainement sur sa route, lui barrant le passage. Surpris, le garçon eut un léger mouvement de recul mais s'arrêta subitement lorsqu'il reconnut la dite personne qui lui fit face. Avec ses sourcils froncés et son air de je-veux-paraître-calme-mais-je-suis-complètement-énervéé trompe l'oeil, la gamine de tout à l'heure lui fit vaguement penser à sa mère lorsqu'il s'était amusé à mélanger ses shampoings de beauté et que le résultat avait été...Bref, à cet instant, la jeune fille arborait cet même expression qu'il avait connu étant petit. Si ça l'avait amusé au début, le jeune Homura lui lançait un regard glacial à présent.

    -Je ne m'attends surtout pas à ce que tu te mettes à genoux devant moi pour me demander pardon et tu vas certainement me faire porter le chapeau en disant que je n'avais qu'a regarder où j'allais et tu vas encore me dire "fais attention gamine"

    Zec' haussa un sourcil, légèrement amusé par ce débit de paroles. L'image d'une vieille harpie batiffolante lui vint à l'esprit.

    ...Mais réfléchi un peu dérrière ton masque blanc et tu te rendras compte que si tu n'avais pas porter tes stupides lunettes noires tu m'aurais peut être évitée !

    Masque blanc ? Faisait t'elle référence à son teint blafard ? Probablement. Le jeune homme la dévisagea, calme et impassible. Cette gamine lui reprochait clairement le fait qu'il l'est soit disant "bousculé", que la faute lui revenait parce qu'il avait eu le malheur de porter des lunettes noires dans un magasin, que celle si l'avait aveuglé à tel point qu'il ne soit plus capable de regarder devant lui et surtout, d'après ce qu'il avait compris, elle lui renvoyait de face son cruel manque de politesse puisqu'il ne s'était pas excusé comme elle aurait voulu qu'il le fasse. Zechin se mordit violemment la lèvre inférieur et détourna légèrement la tête comme pour se cacher le visage. Il mourrait d'envie d'éclater de rire. Non mais sérieux...Elle voulait peut être aussi qu'il ramasse ses sacs comme un gentil petit garçon ? Cette fille se moquait de lui, il était impensable qu'elle est agit dans un autre but. Zec' ravala son hilarité et regarda à nouveau l'étrange demoiselle. Il avait attendu quelques secondes après son piètre discours moraliste comme pour s'assurer qu'elle est bien finis. Le jeune homme répondit sur ce même ton calme et détaché qui le caractérisait, nullement impressionné par ce flot de paroles..

    - C'est bon ?

    Il n'attendit pas qu'elle réponde. Enlevant ses mains de ses poches de jean, il s'installa dans une pose plus confortable et continua à débiter, un sourire satisfait collé aux lèvres

    - Puisque tu parles d'impolitesse, venons-en au sujet. Je ne me souviens pas avoir entendu une quelconque excuse de ta part, mademoiselle,et exiger que je le fasse en venant m'engeuler, excuse moi du terme, me parrait tout aussi impoli.

    Zechin enleva ses lunettes, reprenant son sérieux.

    - On ne se connait pas, gamine. T'entendre déblatérer des stupidités comme accuser mes lunettes de cet incident ne m'interesse pas et par ailleurs, il n'y a rien à réfléchir là dessus.


    Il observa les alentours, quelques passants les regardaient mais la plupart passait leur chemin. Zec' songea à faire comme eux mais la présence de cette fille le génait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   Mar 10 Aoû 2010 - 17:44

[Désolée à mon tour --']


  • Zaina croisa les bras attendant avec impatiente la riposte de l'inconnu. La jeune fille s'attendait bien sûr à ce qu'il lui dise d'aller se faire voir et il allait encore une fois lui passer à côté puis filer droit vers la sortie. C'était précisément ce à quoi Zaina s'attendait. Clairvoyante quand il le fallait, la jeune Kaome, savait qu'il n'allait même pas prendre la peine de lui répondre. Pourquoi gâcher sa salive après tout ? Elle était persuadée qu'il résonnait ainsi. Enfin, le garçon la fixa froidement, très froidement, les sourcils droits. Un air calme reposait pourtant sur son visage blanc innocent. Le garçon se mordit la lèvre et détourna la tête. Visiblement, il fuyait le regard de son interlocutrice et on aurait presque dit qu'il se retenait de rire. Il se moquait d'elle ? Pas d'autre solution. Mais en y réfléchissant...il riait peut être en se moquant d'elle parce qu'il croyait qu'elle se moquait de lui ? Quiproquo ou réalité ? Compliqué !
- Puisque tu parles d'impolitesse, venons-en au sujet. Je ne me souviens pas avoir entendu une quelconque excuse de ta part, mademoiselle,et exiger que je le fasse en venant m'engueuler, excuse moi du terme, me paraît toutaussi impoli.



  • Zaina arqua un sourcil et le toisa. Le garçon sortit les mains de ses poches et prit une position plus confortable. Ne laissant pas le temps à la jeune fille de répliquer, il continua en retirant ses lunettes noires :


- On ne se connait pas, gamine. T'entendre
déblatérer des stupidités comme accuser mes lunettes de cet incident ne
m'intéresse pas et par ailleurs, il n'y a rien à réfléchir là dessus.


-Certes. Mais...tu as pris le temps de me répondre alors que tu aurais très bien pu passer ton chemin. Pourquoi ?



  • Un sourire en coin apparut sur les lèvres de la jeune fille. Elle prit un air malicieux. Zaina savait pertinemment que le jeune homme serait agacé par sa réaction mais jouer un peu, elle en avait besoin en ce moment. Ce n'était certainement pas le cas de son interlocuteur mais qui ne tente rien n'a rien, comme on dit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lèche vitrine et rencontre...inopinée... [PV Zechin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lèche-vitrine
» intrigue 2 + du lèche vitrine ?
» Lèche la vitrine [PV September]
» Cali ‒ J’aimerais être un flan, un flan aux abricots.. ou nature tiens, un peu tiède.. dans une boulangerie, en vitrine.
» Je vais t'apprendre à t'habiller correctement, paysanne [ft. Héra]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Centre Commercial-
Sauter vers: